Fait ou défait c’est idem

12/07/2018 - 25/08/2018

Artiste(s):

Rachel Crummey • Michelle Furlong • Mathieu Lacroix • Malcolm McCormick

Galerie Deux Poissons est ravie d’entamer sa nouvelle programmation avec une proposition hors du commun, l’exposition duo Star Rider, qui met en vedette deux talentueuses artistes émergentes, Madeleine Mayo et Rebecca Munce. Ayant déjà présenté leur travail dans de nombreux lieux d’expositions, toutes deux sont maintenant étudiantes à la maîtrise au département des Beaux-Arts à l’Université Concordia, dont la réputation n’est plus à faire. Réunies ici dans Star Rider — un projet qui examine et souligne l’autodérision ironique particulière à Mayo et Munce —, les visions artistiques respectives de ce duo gardent néanmoins toute leur force de frappe, chacune poursuivant l’intrigue de projets antérieurs.

Poignantes, complexes et d’une puissante ironie, les œuvres picturales et sculpturales de Madeleine Mayo déjouent les catégorisations faciles en puisant leur inspiration dans un nombre impressionnant de traditions formelles que l’artiste, tous médiums confondus, allie de sa voix assurée, originale et expressive. Devant ces extrusions naturelles vaguement biomorphiques et ces images sémiotiques à la beauté fantasque, l’œil du spectateur, à la fois réjoui et confondu, tente en vain de mettre de l’ordre dans le complexe casse-tête chromatique qu’offre la franche et joyeuse palette de l’artiste. En plein contrôle de l’espace d’exposition, l’artiste donne à son œuvre une impressionnante dimension temporelle, invitant le visiteur à se déplacer, à circuler pour en sonder les structures internes.

L’imaginaire sombre et fantastique de Rebecca Munce se déploie lentement et en silence, comme un rêve, emporté momentanément par des torrents d’énergie et de mouvement. Ces dessins et sculptures fascinent par leurs couleurs et leurs représentations étranges, comme nous parvenant depuis « l’autre côté du miroir » et truffées d’éléments empruntés aux jeux de société, aux cartes à jouer, à la bande dessinée, aux dessins animés, à l’art brut, au surréalisme et à la mythologie. Le symbolisme, au sens historique du terme, se mêle ici à l’univers symbolique plus nuancé de l’artiste pour créer des tableaux tout en paradoxes, dont l’humour menaçant et l’agressivité inoffensive accueillent une foule de personnages étranges, d’une surprenante familiarité.

< EN RETOUR